Comprendre le plan de relance

C’est un ensemble de mesures initiées par le gouvernement depuis le début de la crise sanitaire, en mars 2020. Son but est de soutenir l’économie, les entreprises et l’emploi en France.
Il s’adresse en priorité aux secteurs les plus touchés, tels que le tourisme ou l’automobile.

Ce plan de relance d’un montant de 100 milliards d’euros, s’articule autour de 3 axes principaux :

  • la compétitivité, pour permettre aux entreprises de développer leurs activités et préserver l'emploi des salariés
  • la cohésion, afin de garantir la solidarité entre les générations, entre les territoires, et entre tous les Français
  • l’écologie, via l’accélération de la transition énergétique

Concrètement, pour les entreprises, le Plan de Relance offre la possibilité de répondre à ce que l’on nomme des « appels à projets ».

Décrypter les appels à projets

C’est l’occasion pour une entreprise de candidater, dans le but d’obtenir le versement d’une subvention, venant soutenir un projet ou une initiative spécifique.

Les premiers appels à projets visant à accompagner l’industrie ont été lancés fin 2020, par exemple pour soutenir la modernisation des secteurs automobile et aéronautique.

S’accompagne d’un cadre spécifique établi par l’organisme financeur, précisant la typologie de projets souhaités, leurs objectifs économiques, scientifiques ou industriels, le calendrier à respecter, l’enveloppe d’aides disponibles,…

Il faut donc monter un dossier, qui respecte le formalisme demandé et expose en quoi le projet répond aux différents critères fixés.

Ensuite, les dossiers sont examinés par une commission et notés. En fonction des notes et des fonds disponibles, un certain nombre de dossiers sont sélectionnés et se voient attribuer tout ou partie de la subvention demandée.

BUSINESS CASE : LIGIER AUTOMOTIVE

Le monde de la course automobile a été fortement touché par la crise, au point que tous les acteurs ont vu les courses de championnat et les projets en cours s’arrêter.

Dans un contexte de verdissement des technologies, il apparaissait primordial de se réinventer sur les métiers de la caractérisation moteur, répondant ainsi au boom des nouvelles énergies.

Deux de nos clients se sont associés pour développer une nouvelle génération de moyens d’essais aux performances étendues. Notre connaissance de la filière nous a permis de bien appréhender les tenants et aboutissants d’un tel projet et de les accompagner au montage de leurs dossiers.

Les deux dossiers de demande de financements ont été acceptés et lauréats sous 3 mois environ. Les fonds sont en phase d’être versés. Les équipes R&D de nos clients sont sur la ligne de départ et attendent avec impatience de démarrer les phases d’études et développement.

À faire / À ne pas faire

Sur la base de notre expérience, nous sommes en mesure de vous livrer quelques trucs, quelques conseils de choses indispensables à faire et d’autres à éviter absolument si vous voulez accroître vos chances de succès.

  1. Ne pas se disperser :

La liste des appels à projets et le calendrier des opportunités offertes sont plus que vastes. Il est tentant de vouloir déposer des dizaines de dossiers pour maximiser ses chances. Mais ça n’est pas une bonne stratégie.

Ainsi, mieux vaut cibler quelques guichets avec des projets qui leur correspondent bien et prendre le temps de monter sérieusement chaque dossier. Lorsque l’on monte un dossier, il est facile d’aller trop vite et d’oublier un élément qui s’avèrera disqualifiant au final. Cet appel à projet semble fait pour vous : mais aviez-vous vu qu’il était réservé aux entreprises de moins de 10 salariés ?

  1. Bien choisir son projet :

Les appels à projets visent à financer des initiatives qui répondent à la feuille de route du Plan de Relance. Le choix du projet que vous allez présenter est donc primordial. Plus votre projet satisfait aux différents critères de l’appel, plus vous avez de chance d’être sélectionné.
Par exemple, en ce moment, les projets comportant des composantes techniques liées à la décarbonation ou bien ceux étant directement créateurs d’emplois partent avec un avantage certain, puisqu’ils s’inscrivent parfaitement dans les lignes directrices du Plan.

  1. Être réactif :

Les calendriers des appels à projets sont souvent très stricts, il va donc falloir que vous adaptiez votre fonctionnement interne pour que vos équipes disposent du temps nécessaire pour monter correctement le dossier et tenir les délais.

Sur tous les dossiers du Plan de Relance que nous avons montés, nous nous sommes assurés de permettre à nos clients d’être dans les premiers déposants. C’est un point important qu’il faut garder à l’esprit lors des dépôts de dossiers dont les enveloppes budgétaires sont limitées et soumises à une deadline courte.

  1. Maintenir de la proximité avec l’organisme financeur :

Vous devez droit de collecter le maximum de renseignements en amont, pendant le montage et après le dépôt. Vous êtes nombreux à concourir et toute information glanée est précieuse. Et où les obtenir, si ce n’est auprès de l’organisme financeur ?

Ainsi, lorsque nous avons accompagné un de nos clients du secteur automobile à répondre à un appel à projets, nous avons maintenu une communication étroite avec les représentants du Pôle du Véhicule du Futur et avec la BPI, pour nous assurer de la meilleure adéquation de notre dossier avec leurs attendus.

Témoignages

Suivi et accompagné par ABGI depuis près de deux ans, nous sommes très satisfait de cette collaboration très efficace. L’expertise et la parfaite connaissance d’ABGI au sujet des divers dispositifs d’aides publics aux entreprises nous a permis, notamment, de décrocher une subvention auprès du Ministère de l’Industrie dans le cadre du Plan de Relance et de Modernisation du secteur automobile. Nous n’aurions pu aboutir à ce succès sans le savoir-faire et les conseils d’ABGI dans la construction du dossier qui fait l’objet de cette subvention. Travailler ENSEMBLE, avec ABGI, est un vecteur de réussite.

Plan de Relance focus automobile

Patrice RIVIÈRE
PRivTech Engineering

ABGI nous accompagne maintenant depuis plusieurs années notamment sur nos dossiers de crédit d’impôt en faveur de la recherche (CIR). Nous avons tout de suite été impressionnés par leur réactivité, leur maîtrise des mécanismes d’aide publique et des interlocuteurs. Leur force réside également dans leur expertise pointue sur l’industrie automobile qui s’appuie sur une veille technologique redoutable. Partenaire de confiance, nous n’aurions pas pu mener à bien notre projet sans leur aide et accompagnement.

Plan de Relance focus automobile 1

Richard TUR
Ligier Automotive

Vous souhaitez joindre un de nos experts ?

Nous pouvons vous accompagner sur tous vos projets d'innovation, grâce à notre expertise des secteurs innovants, et ce depuis 30 ans.