Les enjeux de la filière automobile

Le 31 mars 2022

Par Pierre MARRION – Consultant Senior, Expert Automobile et Énergie

La filière automobile est confrontée à un double choc conjoncturel et structurel comme elle n’en a jamais connu depuis sa création.

 

La filière automobile face à un double choc

 

Un choc conjoncturel

 

Avec la crise du covid et ses conséquences :

  • pénurie de semi-conducteurs,
  • très fortes hausses des coûts des matières premières, de l’énergie et du transport maritime.

 

Pour la première fois de son histoire, le marché automobile français et européen connaît deux années consécutives de très forte chute, nous ramenant plus de 40 ans en arrière (chute de 25,5 % du marché automobile français entre 2019 et 2020, et la reprise n’aura pas lieu en 2021).

 

Les conséquences ?

Les chaînes d’approvisionnement sont profondément perturbées, et les entreprises de la filière s’en trouvent grandement fragilisées.

 

Une transformation structurelle

 

La transition énergétique s’accélère, sous l’impulsion de l’Europe qui a décidé de réviser à la hausse son objectif de baisse globale des émissions de CO2 entre 1990 et 2030, en passant de -40 % à -55 %. Cet objectif global de baisse des émissions de CO2 a des implications très fortes pour la filière automobile (amont et aval), puisque la Commission européenne propose de réviser l’objectif de baisse des émissions moyennes des véhicules neufs (Véhicule Particulier) vendus par chaque constructeur de 37,5 % à 55 % entre 2021 et 2030 (et 50 % pour les Véhicules Utilitaires Légers). Elle propose par ailleurs d’interdire à partir de 2035 la vente de tout véhicule qui ne soit pas “zéro émission à l’usage” soit tous les véhicules thermiques ou même hybrides, y compris lorsqu’ils seraient alimentés en carburant bas carbone.

 

Les conséquences ?
Cette transition énergétique impose des investissements massifs de la part des acteurs de la filière. Dans le même temps, ils doivent également rester dans la course au véhicule de plus en plus connecté, intelligent et automatisé, où de nouveaux entrants investissent massivement dans un secteur générateur de données et de nouveaux services à valeur ajoutée.

Les aides sectorielles

 

Pour soutenir ce secteur, les différents gouvernements mettent en place des plans d’aides et d’investissements. Les défis sont multiples :

  • Tout d’abord, les exigences environnementales et de compétitivité,
  • le ralentissement de la croissance mondiale
  • mais aussi les tensions commerciales croissantes,
  • puis, la volonté de différenciation technologique propre à chaque pays,
  • et enfin l’évolution de la demande.

 

Autant de défis que la filière devra relever avec de lourds investissements.

De grands enjeux filières se dessinent ainsi.

 

Le premier enjeu : une France attractive

 

Rendre la France attractive, et plus généralement les autres pays grâce aux programmes de R&D et les investissements productifs est devenu incontournable. Pour cela, il faut s’appuyer sur ses atouts, tout en corrigeant le handicap de compétitivité dont elle souffre :

 

  • Crédit d’impôt recherche,
  • mais aussi l’électricité décarbonée,
  • ou la maîtrise technologique de nos entreprises…

 

Cela demande deux types de mesure pour réussir un rebond durable :

 

  • Des aides à l’investissement pour être attractif au regard de ce qui est proposé dans d’autres pays : CORAM pour la R&D, Plan de Relance, investissements à faire dans les technologies clé (batteries, électronique de puissance, hydrogène, véhicules connectés, économie circulaire, infrastructures…).
  • Des soutiens pour réduire les coûts opérationnels de production, sous forme de baisse d’impôts de production et de baisse de charges dans le cadre de dispositifs qui pourraient accompagner la mise en œuvre du Green Deal.

 

 

Le second enjeu : compenser le déclin des motorisations thermiques

 

Cet enjeu concerne l’accompagnement des entreprises et des salariés menacés par le déclin des motorisations thermiques à l’horizon 2035. Le soutien nécessaire est de différentes natures :

 

  • Accompagnement des entreprises en matière d’innovation, de diversification, d’automatisation et de digitalisation. Les fonds en place mériteraient d’être prolongés jusqu’en 2023 (fonds R&D, fonds de modernisation auto, accompagnements stratégiques et opérationnels, études sectorielles) et ouverts aux entreprises de service à l’automobile qui vont devoir également s’adapter à la transition.
  • Soutien à la formation des salariés et à leur reconversion : la filière du transport routier fait aujourd’hui face à un besoin accru de compétences au vu du développement du e-commerce et des différentes mutations liées à la transition énergétique et à la transformation digitale. Ces facteurs impactent toute la chaîne industrielle et nécessitent de nouvelles expertises représentant potentiellement plus de 100 000 emplois à pourvoir actuellement dans le secteur du transport (source pôle emploi France – nombre de projets de recrutement en 2021 par secteur).
  • Les métiers historiques, dont les profils les plus demandés sont ceux de conducteurs, caristes, carrossier constructeur, carrossier réparateur, peintre, soudeur, technicien de maintenance mécanique ou hydraulique, rencontrent les métiers d’aujourd’hui et de demain autour des nouvelles technologies (acoustique, électrification, robotique, numérique, intelligence artificielle, réalité virtuelle…).
  • Des acteurs comme les pôles de compétitivité majeurs (CARA, NEXTMOVE, ID4CAR, PVF) ou certains institutionnels (MESRI, Éducation Nationale, DGE, etc) favorisent les collaborations et les échanges pour renforcer les formations, et la montée du Savoir. Le monde de l’Industrie est à la recherche de ces nouveaux profils toujours plus rares et demandés.

Lectures sur le secteur

Découvrez Mygale : acteur majeur à la pointe de l’innovation dans le sport automobile international

ABGI présente l'interview de Bertrand Decoster, PDG de Mygale, concepteur et constructeur de voitures de course.

Filière Auto : État des lieux proposé par ABGI

L'écosystème résiste au mieux et bénéficie d'un plan de relance exceptionnel. ABGI a souhaité proposer un état des lieux de...

Plan de Relance focus automobile

ABGI vous donne les grandes lignes du Plan de relance du Gouvernement ainsi que la marche à suivre pour en...

Vous avez un projet ?
Prenez contact avec l’un de nos experts