High Speed Railway Platform

Secteurs Automobile, ferroviaire et transport

Automobile, ferroviaire et transport

 

Grâce à son investissement considérable en R&D (4,4 Md€ par an), l’industrie du transport constitue une véritable locomotive pour l’industrie française.
Ce secteur est en pleine révolution avec l’émergence des technologies de rupture comme la voiture autonome ou les trains sous vide.

La filière automobile

Depuis le choc conjoncturel liée la crise du Covid et ses conséquences (pénurie de semi-conducteurs, fortes hausses du coût des matières premières et de l’énergie), la filière est confrontée à une réelle transformation structurelle, source de mutations importantes :

 

Avec la transition énergétique qui s’accélère, la France et l’Union européenne se sont fixé les objectifs de neutralité carbone à l’horizon 2050 (Net Zero Initiative, Ademe) et de réduction de 55% (Fit for 55, CE) des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030.

 

Décarboner le secteur des transports est un enjeu majeur ; à titre d’exemple, le secteur des transports est le premier contributeur aux émissions de gaz à effet de serre de la France le début des années 2000, et elles représentaient 30 % des émissions nationales depuis 2021.

Sous cette impulsion, l’industrie automobile accélère sa transformation vers la décarbonation de ses activités, le tout en lien avec le modèle d’usine 4.0, facteur incitatif et nécessaire à cette évolution.

 

Cet objectif impose des investissements profonds, néanmoins tous les acteurs de la filière doivent rester dans la course au véhicule accessible économiquement, mais aussi vert, connecté, intelligent et automatisé.

 

En réponse, le gouvernement français a mis en place des plans d’aides et d’investissements pour soutenir les efforts de R&I et de modernisation de l’outil industriel, des intrants permettant son fonctionnement optimal et des sous-traitants pour favoriser les circuits d’acheminement courts et de qualité.

A train moves fast at dusk, showing the speed of modern travel.

La filière ferroviaire

 

Le système ferroviaire français est une réussite. En effet, la France possède un réseau vaste, des trains à grande vitesse, des lignes régionales et des réseaux urbains denses et performants. Le ferroviaire reste de loin le premier moyen de transport collectif avec 102 milliards de voyageur-kilomètre.

 

Au niveau international, la compétition est aujourd’hui très forte. Le secteur connaît une vague de fusions d’entreprises visant à créer des géants. Mais des entreprises de taille plus réduite complètent l’écosystème avec des expertises spécifiques : équipements, matériaux, mécanique, signalisation, infrastructures, maintenance, contrôle, capteurs, actionneurs ou encore procédés.

 

Le futur du ferroviaire est tourné vers le numérique, le développement durable et la réduction des coûts. Il s’oriente vers des solutions flexibles et plus intégrées combinant la gestion du trafic, des véhicules, des infrastructures et des services.

Les chiffres clés du secteur 

490 M€

de CIR au niveau national dans le secteur ferroviaire, naval, aéronautique et spatial

460 M€

de CIR au niveau national dans le secteur automobile

13 %

part de l’électrique dans la filière automobile en 2022

500 000

emplois occupés pour 170 000 entreprises

Des zones d’innovation multiples

Mécanique et matériaux

 

Réduction de masse sur 4 axes principaux : l’allègement, les nouveaux matériaux, les nouveaux procédés d’assemblage et la fabrication additive.

 

    Développement durable

     

    Amélioration de la production : développement des carburants et sources d’énergie alternatifs, amélioration des rendements des moteurs et des systèmes de propulsion et optimisation de l’électronique de puissance.

    Nouvelles technologies

     

    La modélisation est stratégique pour l’aérodynamisme et l’amélioration de la tribologie. L’innovation intervient également sur l’acoustique, l’électrification, la robotique, le numérique, ou la réalité virtuelle.

    Systèmes embarqués

     

    Le véhicule connecté et autonome révolutionne les marchés traditionnels et impose un développement des systèmes embarqués connectés et sécurisés.

    Nos experts du secteur

    Christophe AUBE

    Christophe Aube, expert scientifique ABGi

     

    Docteur en chimie et titulaire d’un Diplôme Universitaire Brevets d’Invention – CEIPI. Il accompagne ses clients dans le secteur du financement fiscal de la recherche et sur des missions d’identification d’opportunité de propriété industrielle (quête de brevetabilité).

    Pierre MARRION

    Pierre Marrion, Expert scientifique ABGi

     

    Titulaire d’un diplôme d’ingénieur mécanicien généraliste. Il dispose d’une expérience en recherche de 5 années, avant de rejoindre le métier du conseil. Il accompagne ses clients dans le secteur du financement fiscal de la recherche et dans le management de leurs innovations.

    Les experts ABGi vous apportent des réponses ancrées dans leur environnement, alliant une connaissance approfondie du secteur d’activité, une vision prospective du marché, et une analyse exhaustive de toutes les opportunités qui se présentent à vous.

     

    Les deux grands enjeux seront la Décarbonation de la Filière et sa Transformation digitale à horizon 2035-2040.

    L’électrification grimpante des véhicules a permis de baisser les émissions de gaz à effet de serre, mais il reste encore beaucoup de travail en vue de réduire l’empreinte carbone de la chaine complète de fabrication des architectures batterie. La mixité énergétique aura encore son rôle à jouer en attendant le développement des futures technologies qui nous permettront la Neutralité Carbone en 2050.

    La digitalisation, elle, est en plein boom avec toutes les innovations embarquées de connectivité et de communication entre le véhicule, l’usager et son environnement. Celles qui m’intéressent sont celles qui permettront demain une vraie expérience client/utilisateur totalement intégrée, cyber-sécurisée, et portée par la technologie 5G+, voire le spatial.

    Encore tant de choses à découvrir, expérimenter, valider et partager grâce aux acteurs passionnés de cette Filière, et ceux qui la soutiennent !

     

    Pierre MARRION

    Appel à projets « CORAM 2024 »

    Nouvel Appel À Projets CORAM 2024, visant à soutenir des projets de recherche et de développement dans le domaine de la mobilité routière.

    Cet AAP cible spécifiquement les entreprises de la filière automobile et tous les acteurs de l’écosystème de la mobilité routière. L’objectif de CORAM 2024 est de promouvoir des projets innovants et durables qui accéléreront la mise sur le marché de technologies, de services et/ou de solutions révolutionnaires.

    MOVER : le nouveau programme brésilien pour la mobilité verte

    Le gouvernement brésilien a lancé en ce début d’année 2024 un ambitieux programme national axé sur la mobilité verte et l’innovation dans le secteur automobile. Sous le nom de “MOVER”, ce programme introduit de nouvelles exigences en matière de durabilité et incite les acteurs de l’industrie à investir dans des technologies énergétiquement plus efficaces et respectueuses de l’environnement.

     

    L’actualité 

    Délais de remboursement de la créance de CIR/CII

    Nous vous proposons un rappel des conditions d’utilisation du Crédit d’Impôt Recherche (CIR) ou du Crédit d’Impôt Innovation (CII).

    Secteur agroalimentaire : tendances et axes d’innovation en France

    Avec 1,5 % du chiffre d’affaires alloué à la R&D, l’industrie alimentaire compte environ 3000 innovations produits chaque année. Sectoriellement,...

    Appels à projets : Agenda

    Retrouvez l'agenda complet pour suivre les appels à projets : type d'AAP(s) et d'entreprises, dates de limite de dépôt ......