Secteurs > Électronique et électrique

Électronique et électrique

 

Chipsets, mémoires, connectiques, capteurs photo et vidéo, écrans et interfaces utilisateurs sont autant de composants électroniques confrontés à des évolutions permanentes du fait d’un environnement concurrentiel et normatif très dynamique. Le secteur doit apporter des solutions innovantes à travers un effort de R&D toujours plus important.

Les enjeux du secteur

 

Le numérique a complètement transformé les organisations et la filière électronique et électrique se trouve face à des enjeux majeurs : 

 

  • Miniaturisation et diversification (Lois de Moore et “More than Moore”, création de systèmes de plus en plus petits, rapides, performants et consommant moins d’énergie). 
  • Augmentation de puissance permanente (processeurs synaptiques, processeurs quantiques,…). 
  • Recyclabilité (écoconception et gestion de la fin de vie des produits) et minimisation de la consommation énergétique. 
  • Maitrise et développement d’une chaine d’approvisionnement et de production adaptée à la géopolitique du 21e siècle. 
Closeup picture of some computer parts in blue light
innovation secteur composants télécommunications

Les enjeux technologiques

 

La filière fait face à une mutation complète et doit innover sans cesse pour faire face à ses nouveaux défis : 

 

  • Agilité des process R&D pour optimiser les temps de développement et le « time to market ». 
  • Veille technologique et normative permanente pour garantir une adéquation avec les attentes des donneurs d’ordres. 
  • Gestion de la propriété intellectuelle (brevetabilité et licensing). 
  • Joint-venture technologique et mutualisation des ressources humaines et matérielles (centre R&D) pour relever les prochains challenges d’évolutions normatives. 
  • Mise en place de partenariats de recherche afin de mixer et pousser toujours plus loin les technologies. 
  • Création de sites pilotes et recherche de financements associés. 

Des zones d’innovation multiples

Internet des objets (IoT)

 

La connectivité croissante des appareils et des systèmes crée de nouvelles opportunités pour l’électronique. Des capteurs intelligents aux villes intelligentes, l’IoT transforme notre façon de vivre et de travailler.

Intelligence artificielle (IA)

 

L’IA repose sur des circuits électroniques sophistiqués. Elle permet des applications telles que la reconnaissance vocale, la vision par ordinateur et l’apprentissage automatique. 

Energie renouvelable et stockage d’énergie

 

Les avancées dans les cellules solaires, les batteries et les systèmes de stockage d’énergie contribuent à la transition vers des sources d’énergie plus durables. 

Ordinateur quantique 

 

L’accélération qui serait rendue possible par l’avènement de l’ordinateur quantique est exceptionnelle et laisse entrevoir une nouvelle ère de la puissance de calcul et de traitement des données. 

Notre expert du secteur

Les experts ABGi vous apportent des réponses ancrées dans leur environnement, alliant une connaissance approfondie du secteur d’activité, une vision prospective du marché, et une analyse exhaustive de toutes les opportunités qui se présentent à vous. 

 

 

lénaïc mallet

Titulaire d’un diplôme d’ingénieur Telecom Saint Etienne – Electronique et systèmes embarqués et d’un MBA d’IRIIG-la grande école de l’innovation. Il accompagne ses clients dans le secteur du financement fiscal de la recherche et dans le management de leurs innovations.

 

Après avoir accéléré l’essor des grandes avancées de la 2e moitié du 20e siècle et ainsi permis l’avènement de l’ère digitale, le secteur de l’électronique semble être à nouveau l’élément déclencheur de plusieurs tournants technologiques et sociétaux du 21e siècle : de la transition écologique, avec les enjeux de distribution et de stockage de l’énergie, à l’ère quantique en passant par l’intelligence artificielle et la puissance de calcul. Il demeure le socle indispensable de toutes les avancées technologiques majeures à venir. 

Lénaic Mallet

L’actualité 

Délais de remboursement de la créance de CIR/CII

Nous vous proposons un rappel des conditions d’utilisation du Crédit d’Impôt Recherche (CIR) ou du Crédit d’Impôt Innovation (CII).

Secteur agroalimentaire : tendances et axes d’innovation en France

Avec 1,5 % du chiffre d’affaires alloué à la R&D, l’industrie alimentaire compte environ 3000 innovations produits chaque année. Sectoriellement,...

Appels à projets : Agenda

Retrouvez l'agenda complet pour suivre les appels à projets : type d'AAP(s) et d'entreprises, dates de limite de dépôt ......